VOYAGES

Mes premiers pas en Inde !

C’est bon. J’y suis. Me voilà depuis 1 semaine en Inde pour ma mission humanitaire. 

Bon alors, je pensais qu’un article par semaine serait suffisant, mais l’Inde me permettrait d’écrire tous les jours ! C’est un pays assez dingue… Il y a tellement de choses à raconter.
Après, le temps me manque un peu, je dois bien l’avouer.
Alors l’Inde c’est quoi finalement, la première impression ?

De mon point de vue, c’est un gros bazar géant !
Après avoir dit un au revoir à mes amis le 1er janvier, j’arrive seul sur le territoire indien.

La sortie de l’aéroport :
« Waou ! » Me voilà face à une foule compacte collée aux barrières dans une sorte de nuage opaque brun, mélange de poussière et pollution.

Je viens ici passer du temps dans un bidonville, donner des cours d’anglais et de maths à des enfants, et je dois trouver Rakesh, qui m’accueille chez lui dans sa famille. 

Je ne le vois pas, je suis un peu perdu avec cette soixantaine de personnes levants des panneaux. Où est le mien ?
Puis je vois enfin Rakesh.

On se salue avec politesse. Il n’est pas bavard, et me dit que « son chauffeur » arrive. Il fait chaud, je suis anxieux à l’idée de savoir ce qui m’attend.

On attend, 30 minutes, 45 minutes, le chauffeur n’arrive pas.

On ne parle pas, et devant moi : un brouhaha constant de klaxonnes et d’embouteillages.

Puis nous voilà parti pour 1h30 de voiture afin de rejoindre Faridabad au sud, à 35km du centre de New Delhi. 

 

Je découvre la maison, dans un quartier qui fait « résidentiel », plutôt agréable.

 

J’ai ma propre chambre, même si il faut passer par celle-ci pour rejoindre la cuisine. Autant dire que niveau intimité ce n’est pas trop ça ! 

 

Il n’y a pas de douche, c’est avec un sceau d’eau, le lavabo est dehors, mais les toilettes sont là ! Ouf !

Je rencontre Sohba, la femme de Rakesh, ainsi que leur fils, Benjamin, 11 ans. Il parle anglais, bien, et semble très bavard !
En deux secondes, me voilà parti pour une ballade avec le jeune garçon dans ce quartier vivant, au milieu des vaches, des taureaux, des chiens, des rickshaws, voitures,  motos, et autres engins à roues ou à pattes ! C’est bruyant, ici les klaxonnes hurlent constamment ! 
Décalage horaire présent, l’après-midi se passe au lit.

 

 

 

Vu ce qui m’attendait le lendemain avec mon premier jour en tant que prof, j’ai bien fait de me reposer…

Professeur en Inde, ça donne quoi alors ?
La suite au prochain article !